jeudi 24 mai 2007

Au son des cornemuses

Issus de la tradition militaire écossaise, les "pipes bands" - "groupes de sonneurs", en français -, accompagnaient jadis leurs chefs de clan lors des campagnes. Si la tradition des pipes bands se perpétue aujourd'hui aux quatre coins du monde, c'est que cette culture et ce folklore passionnent bien au-delà des Highlands. C'est le cas à Amiens, où Jean-Louis Happe vient de créer The Samarobriva Pipes and Drums, avec notamment, Jean-Luc Saint, créateur du Somme Battlefield Pipe band d'Albert. S'attachant à rendre hommage aux soldats britanniques et pipers morts dans le Pays du Coquelicot, "c'est suite à une forte demande sur Amiens, que l'association a pu voir le jour", précise Jean-Louis Happe. "Une partie des neuf musiciens (dont deux femmes) inscrits se connaissaient déjà, ce qui a grandement facilité les choses. Nous aspirons à réunir dès la rentrée prochaine plusieurs pipers (cornemuse) et drummers (caisse claire) dirigés par Jean-Luc Saint, notre Pipe Major". Grâce au practice, sorte de flûte à anche intérieure sans poche - qui a l'avantage "de ne pas déranger les voisins !" -, les morceaux sont répétés avec les neuf notes que propose l'instrument... "ce qui justifie aussi peut-être l'engouement rencontré par cette pratique instrumentale", note au passage Jean-Louis Happe.
En seulement quelques mois d'activité, l'association a déjà été sollicité pour des commémorations, la prochaine apparition étant programmé le 3 juillet à la Basilique d'Albert. Et parce que le groupe évolue vite, il projette de se scinder en deux pôles, débutants et confirmés. Une manière aussi d'accueillir dans de bonnes conditions tous les nouveaux inscrits pour septembre. Pour les mordus, l'association peut ensuite faire parvenir directement d'Ecosse tout l'équipement du parfait sonneur, de la cornemuse au kilt en passant par la chemise dite "Braveheart" ou les chaussettes marquées du fameux chardon, emblème de l'Ecosse. Pour ajouter une touche supplémentaire à la dimension folklorique, The Samarobriva Pipes and Drums se prépare aussi à proposer des danses écossaises.

0 commentaires: