samedi 8 juin 2013

Bill Millin























Au matin du 6 juin 1944,  il a joué de sa cornemuse de la plage de Sword au pont de Bénouville. A 21 ans, au son de "Hielan Laddie", il est ainsi devenu la figure emblématique du Débarquement allié en Normandie.

Connu sous le surnom de Piper Bill, Bill Millin était le joueur de cornemuse personnel de Lord Lovat, commandant de la 1re Brigade spéciale britannique lors du débarquement allié en Normandie.

En fait, depuis la Première Guerre Mondiale, un décret de l'English War Office, le ministère de la Guerre britannique, interdisait aux joueurs de cornemuses (aussi appelés pipers) d'utiliser leur instrument en première ligne pour des raisons évidentes de tactique mais aussi suite au très lourd tribu payé par les sonneurs. L'usage de cet instrument se limitait donc à l'arrière du front. Cependant, le Jour J, Lord Lovat demanda à son piper personnel de jouer pour encourager ses hommes dans la bataille, dans la grande tradition Écossaise.

Lord Lovat  lui a précisé : "Vous et moi sommes des Écossais et c'est un décret anglais, cela ne nous concerne pas !" Millin obtempère et entame "Hielan Laddie" et "The Road to the Isle" au moment de descendre la rampe de débarquement, face aux défenseurs allemands de la plage de Sword, à Riva-Bella.

L'association D-Day Piper Bill Millin a lancée l'idée de réunir les fonds nécessaires à l'édification d'une statue en souvenir de Bill et de ses frères tombés sur les plages du débarquement.

Plus de 2 000 donateurs du monde entier ont permis la réalisation de ce projet. C'est ce 8 juin 2013, 69 ans après, devant les vétérans, amis, familles et plus de 300 pipers et drummers que la statue a été dévoilée.

Pipe Band Britannique
Le Samaro' sur la plage
Forêt de tubes
Pipe Band de la Police de Maastricht
Jeune Drummer
Commando de choc
Claude 
Jeune Piper au Coquelicot

Quelques membres du Samaro' étaient présents en tant que visiteurs et ont été séduits par les prestations et les uniformes des différentes formations. La multitude d'uniformes et de tartans, les ordres scandés par les Drums Major, le roulement des Drums, le vent dans les Feather Bonnet, les renactors en uniforme d'époque ont animé cette cérémonie. Un Spitfire d'époque de la Royal Air Force (RAF) a survolé la foule en fin de cérémonie, couvrant le bruit des vagues dans un vrombissement de moteur caractéristique.

Spitfire

0 commentaires: